Comunidad Budista Sotozen

Zen et éducation

Notre mémoire possède deux types de fonctionnements: d'une part il y a la mémoire pré-frontale, intellectuelle et , d'autre part, la mémoire organique, celle du corps, qui est gravée directement par une modification chimique des neurones situés à la base du cerveau. Cette mémoire est celle qui constitue l'inconscient. Quand nous pratiquons zazen nous influençons fortement notre hypothalamus et notre thalamus. Le cerveau pré-frontal et le cerveau frontal se tranquillisent. Au contraire l'hypothalamus et  le  thalamus entrent en activité. Les circuits du cerveau s'améliorent. Cette activité chimique du thalamus et de l'hypothalamus est extrêmement importante car c'est grâce à elle que l'intuition se développe.

Dans le Zen le travail manuel est d'une grande importance car l'agilité des doigts stimule celle du cerveau profond. Les activités manuelle et intellectuelle sont rigoureusement complémentaires. Les deux doivent être pratiquées pour l'équilibre de notre totalité. Le Zen réhabilite ce travail manuel nécessaire à la parfaite réalisation de notre être.