Comunidad Budista Sotozen

être et ne pas avoir

Là est la cause de notre maladie, surtout au sein d'une société qui nous promet tout mais qui nous prive de l'essentiel. Car l'essentiel n'est pas d'obtenir mais d'être et, plus nous avons, plus nous désirons, et plus nous désirons moins nous sommes.

Notre véritable richesse, celle qui nous appartient réellement et que personne ne peut nous voler, est à l'intérieur de nous mêmes, profondément cachée et presque toujours très mal connue.

Ce fond de nous mêmes stable et paisible, cette richesse nôtre et oubliée, nous ne pouvons le découvrir  que par une méthode radicale et rigoureuse.

Le zazen, la pratique constante et assidue du Zen, est la clé qui ouvre ce royaume intérieur.