Comunidad Budista Sotozen

Zen, ici et maintenant

Le Zen n'est ni un raisonnement ni une théorie. Ce n'est pas une connaissance compréhensible seulement par l'intellect, c'est une pratique, une expérience. A la fois objective et subjective puisqu'elle ne sépare pas ces deux points de vue complémentaires, de la même façon qu'elle ne dissocie pas le corps et l'esprit, la physiologie et la psychologie, le conscient et l'inconscient, mais qu'elle fait appel à la totalité de l'être.

En ce sens elle correspond aux aspirations qui orientent actuellement la marche de la civilisation moderne qui tente de surmonter les catégories, les séparations étroites, les divisions dans tous les domaines.

« Nous devons harmoniser les contraires, en remontant à leur origine. Ceci est l'attitude Zen, la Voie du Milieu : embrasser les contradictions, faire leur synthèse et réaliser l'équilibre. » nous disait Taisen Deshimaru.

Ou comme disait auparavant Rabindranath Tagore: "Dans le futur, les occidentaux et les orientaux formeront une grande symphonie spirituelle. J'espère que viendra rapidement le jour où toute l'Humanité s'harmonisera en une communion universelle. »

A l'époque actuelle toutes les nations du monde doivent dépasser le chemin unilatéral d'une idéologie ou d'un nationalisme étroit. Les barrières nationalistes ou raciales doivent être abolies. Nous devons viser un objectif commun : celui du chemin universel. Nous devons nous entendre et harmoniser nos conceptions avec un esprit ouvert. L'esprit moderne de liberté doit se défaire des vieilles superstitions, des croyances et des étroitesses formelles afin de pouvoir trouver au fond de nous mêmes l'origine d'une morale authentique, à la fois personnelle et universelle, liée à la conscience profonde de la vie.