Comunidad Budista Sotozen

Imagen relacionada

Lignage et transmission

L’arbre de la généalogie spirituelle du bouddhisme Zen a sa racine dans le Bouddha Sakyamuni et s’est développé au long de l’histoire en créant divers lignages. Le lignage qu’on présente après est celui perpétué en notre Communauté par le maître du Dharma Dokushô Villalba Oshô.

Kodo Sawaki Roshi a été l’un des plus grands maîtres de l’histoire moderne du Zen japonais. Populairement, on le connaissait sous le nom de «Kodo sans demeure» parce qu’il refusa toujours de vivre dans un temple et il préféra parcourir le pays, en voyageant toujours seul, enseignant zazen dans les prisons, les usines, les universités, partout où il y avait quelqu’un désireux d’entendre le Dharma et de le pratiquer.

Il enseigna à l’Université Zen de Komazawa, fut éducateur dans le deuxième monastère Sôto du Japon, le fameux Soji-ji. Son enseignement pourrait être résumé en deux points: justesse de la pratique de zazen et étude constante du Shobogenzo du Maître Dogen. 

Il mourut en 1966, après avoir enseigné pendant toute sa vie aux laïques et aux moines. De par sa volonté son corps fut donné à la Faculté de Médecine de Tokyo.

Ses principaux disciples furent Shuyu Narita Roshi, Kosho Uchiyama Roshi, Suzuki Kakuzen Roshi et Taisen Deshimaru Roshi.

Shuyu Narita Roshi fut le premier disciple certifié dans le Dharma par Maître Kodo Sawaki. En 1977, à l’occasion du dixième anniversaire de la mission de Taisen Deshimaru Roshi en Europe, il visita pour la première fois notre continent invité par Maître Deshimaru. En avril 1983, Shuyu Narita Roshi transmit le Dharma du Bouddha à Taiten Guareschi, un des plus anciens disciples de Deshimaru Roshi et le principal initiateur du Zen en Italie. En avril 1986, Shuyu Narita Roshi transmit encore une fois l’essence de son enseignement à Ludger Tenryu Tenbreul, un autre des plus anciens disciples du Maître Deshimaru et actuel président de l’Association Zen d’Allemagne.

Dokushô Villalba, après la mort de Taisen Deshimaru Roshi, continua à étudier le Dharma sous la direction de Shuyu Narita Roshi et, en 1987, il fut certifié comme son successeur légitime. 

Taisen Deshimaru Roshi naquit à Saga, Japon, en 1914. Il étudia les Sciences Politiques et Economiques à Tokyo et il travailla plusieurs années pour la première entreprise du pays,  Mitsubishi. Encore jeune, il fait la connaissance de Maître Kodo Sawaki dont il sera rapidement le disciple. Dès lors et pendant trente ans il suit son maître partout. Après la mort de Kodo Sawaki, Deshimaru Roshi vient en Europe, ce qui tourne une page importante dans l’histoire du Zen et de la culture européenne

En effet, il fut le premier maître autorisé par l’école Sôto japonaise à planter les graines du Zen en Europe. Pendant quinze ans de travail constant, dédié exclusivement à la diffusion du Dharma et à la formation des premiers moines Zen européens, Deshimaru Roshi incarna l’esprit du Zen transmis par les Patriarches. Plus de cent cinquante centres implantés dans tous les pays du continent, plus de trois cents moines ordonnés et des milliers de disciples laïques en font le Premier Patriarche Zen d’Europe.

Taisen Deshimaru Roshi reçut la transmission du Dharma de Yamada Reirin Zenji, abbé de l’un des deux grands monastères zen japonais,  Eiheiji. Sa mort subite l’empêcha de transmettre son lignage à ses disciples européens.

En Espagne on compte sur la présence du maître Dokushô Villalba, fondateur de la Communauté Bouddhiste Sôto Zen et du Temple Luz Serena.